Lydia

VERRETIGE

Secteur: Art, Artisanat, Design, Mode

MON HISTOIRE

Pour moi, créer c’est sortir de ma zone de confort.

Ma philosophie : essaie, crée, suis tes envies et si ça ne donne rien, essaie autre chose.


J’ai grandi en Autriche et du plus loin que je me souvienne, la créativité a toujours fait partie de ma vie. Mon papa faisait du modélisme, ma maman, fleuriste de cœur, était coiffeuse. Dans la famille, tout le monde avait en permanence les doigts occupés à créer.


C’est un peu par hasard que j’ai cependant choisi d’étudier les langues. Et c’est ce même hasard, combiné à l’amour, qui m’a menée jusque dans le canton de Vaud. À l’âge de 20 ans, j’ai quitté mon Autriche natale pour pratiquer le français… en banlieue parisienne ! Je vous passe les détails, mais c’est lors de ce séjour linguistique que j’ai rencontré ce jeune entrepreneur vaudois qui allait devenir mon époux. Quatre ans plus tard, ma licence de lettres en poche, je le rejoignais en terres helvétiques.


J’ai d’abord enseigné l’allemand, eu trois enfants dans la foulée et appris le métier de comptable sur le tas, métier que j’exerce depuis lors à temps partiel dans l’entreprise familiale.


C’est en 2010 que l’envie de créer a commencé à me démanger. J’ai un jour découvert les perles de verre et ai appris à les fabriquer. J’y ai pris goût puis me suis diversifiée. Je crée par passion et par plaisir, dans l’atelier que j’ai aménagé à mon domicile.

VERRETIGE


Sous l’appellation Verretige, je façonne des objets et des bijoux qui sortent de l’ordinaire, œuvres inédites réalisées à la main avec amour et passion.


Mon matériau de prédilection : le verre, si possible celui de Murano. Cette matière à la fois mystérieuse et inspirante, je la modèle à la flamme (technique du verre filé) pour créer des perles colorées, gaies, lumineuses… et uniques ! Il est en effet impossible de créer deux perles parfaitement identiques.


Au fil du temps, j’ai intégré d’autres matériaux à mes créations. La résine, par exemple. Ou l’acier inoxydable qui, contrairement à l’argent, ne provoque pas d’allergies, est moins cher et ne change pas de couleur avec le temps. Dernièrement, je me suis mise à façonner des plats et autres bougeoirs avec le verre de bouteilles usagées. Je suis toujours à la recherche de nouvelles idées.


Mes bijoux et accessoires sont en vente dans divers commerces de Suisse romande, y compris dans ma propre boutique que j’ouvre sur demande à mon domicile de Fey. Je participe également à différents marchés et manifestations.

Certains articles sont aussi disponibles à la vente sur mon site internet ainsi que sur mes pages Facebook et Instagram.


Je donne en parallèle des cours d’initiation à la création de perles de verre et différents ateliers "bijoux" pour adultes et enfants.