Chloé

Le Cabinet Ficus-Acupuncture

Secteur: Bien être, Développement personnel, Santé, Services aux entreprises

MON HISTOIRE

C'est drôle comme parfois les jours et les années se suivent et ne se ressemblent pas... Que ce soit en terme de vie professionnelle ou situation personnelle, je n'aurais pas été capable de prédire à quel point je me retrouverais où j'en suis maintenant ! Tout laissait pourtant à penser que le chemin serait assez linéaire : études assez classiques dans le domaine scientifique, sans envie particulière de sortir des chemins battus, une vie somme toute plutôt « ordinaire » semblait m'attendre. Et pourtant, me voilà, il y a 1,5 ans, à quitter un « bon » travail dans l'industrie agro-alimentaire, après avoir vécu sur 3 continents et parcouru le monde pendant ces dernières 15 années à des fins professionnelles et personnelles, et à devenir acupunctrice, vivant dans la Broye, avec un compagnon et 2 beaux-enfants.

En regardant de plus près, il y a eu des signes avant-coureurs : née dans le Sud-ouest de la France, ayant découvert le goût des voyages et l'ouverture d'esprit grâce à des parents franco-suisses dont l'un est né(e) au Sénégal, ayant fait des séjours de plusieurs mois aux Etats-Unis et en Nouvelle-Zélande pendant ma scolarité, des changements d'orientation scolaires (vers la recherche puis ingénieur en agro-alimentaire), et au compteur une émigration de plusieurs années en Angleterre puis en Suisse. Finalement, ça n'a pas respiré la linéarité.

Malgré un travail très prenant, intéressant et enrichissant en Recherche et Développement dans l'industrie agro-alimentaire en Suisse, j'ai eu la chance de découvrir la médecine chinoise et ses bienfaits à un moment où je m'interrogeais fondamentalement sur le sens et la direction que je voulais donner à ma vie professionnelle. Sans savoir vraiment où cela me mènerait, j'ai entamé des études en acupuncture en parallèle de mon travail, et 3 ans plus tard je quittais mon ancienne vie et après un stage en hôpital en Chine, j'ouvrais le cabinet d'Acupuncture Ficus Acupuncture.

De mon passé cartésien j'ai quand même gardé certaines choses, dont le goût de la logique des théories de la médecine chinoise, qui permet de mieux saisir les mécanismes derrière les maladies et les déséquilibres qui affectent les personnes qui viennent à mon cabinet. Mais savoir que je contribue au bien-être de ces personnes me procure une joie et une satisfaction que je ne trouvais pas dans mon ancienne vie professionnelle et qui donnent un tout autre sens à mon quotidien!

Le Cabinet Ficus-Acupuncture

Je pratique à Fribourg et Yverdon-les-Bains, et reçoit également à Cugy depuis quelques mois.

Dans mon cabinet, j'exerce principalement l'acupunture, pour soulager toutes sortes de maux : troubles du sommeil, digestifs, gynécologiques, ORL, ou encore douleurs, stress, anxiété....

Elle se décline en acupuncture corporelle, dans laquelle je sélectionne pour chaque patient et chaque séance certains des 360+ points d'acupuncture qui sont distribués sur tout le corps. Je pratique également l'acupuncture abdominale, qui repose sur le principe qu'on retrouve une projection du corps entier sur l'abdomen ; on peut ainsi le traiter en n'agissant que sur l'abdomen. Cette technique a l'avantage de procurer moins de sensations que l'acupuncture corporelle précedente, tout en étant très efficace également ! Il y a également l'acupuncture auriculaire, qui consiste à insérer de fines aiguilles dans le pavillon de l'oreille. Cette technique, assez peu invasive, vient parfois complémenter les traitements autres de l'acupuncture, et peut notamment être utilisée en accompagnement de traitements plus complets des addictions, du stress post-traumatique, des anxiétés...

J'utilise également les ventouses. Elles font penser à une technique un peu archaïque, mais peuvent être un soutien important aux aiguilles.

Finalement, la moxibustion, qui implique de brûler de l'armoise sêchée au-dessus de points d'acupuncture ou de zones plus larges peut-être utilisée en complément des aiguilles, ou même toute seule.

De nouveaux projets qui commencent à germer...

2 projets sont en cours de développement, dans lesquels des collaborations seraient tout à fait possibles – et même tout à fait souhaitées, avis aux intéressées !

A l'attaque du burnout. De ma profession précédente, exigeant beaucoup d'investissement personnel, et de l 'exercice de l'acupuncture également, est née ma volonté d'intervenir dans la prévention du burnout, et de son traitement également. En tant que pièce du puzzle dans le chemin de la reconstruction, je suis persuadée que l'acupuncture peut être d'une grande aide, par la sensation de repos et sérenité qu'elle peut procurer, mais aussi de regain d'energie pour remonter de cet état d'épuisement. Intervenir auprès des entreprises en rendant accessible ces traitements en acupuncture serait un grand pas en avant, mais d'aurtes voies sont en cours d'exploration...

La prévention et la gestion du burnout est pluridisciplinaire, et j'adorerai pouvoir m'associer avec d'autres thérapeutes dans ce but – si cela vous tente, contactez-moi !

Des soirées « De bouche à oreille ». L'idée : allier diététique chinoise et acupuncture auriculaire le temps d'une soirée entre ami.e.s, pour se faire du bien, et se reconnecter avec ses ressources.. Un vrai petit programme de découverte des richesses de la médecine chinoise, et le temps pour les participant.e.s deprendre soin d'elles/eux ! Et pour moi, c'est une occasion idéale pour combiner mon goût du bien manger avec celui de l'acupuncture. Après une première soirée test a été l'occasion de tester ce concept, je compte développer ce concept et pourquoi pas le décliner en atelier cuisine suivi de traitement. Des collaborations pour organiser des ateliers plus larges seraient fantastiques !